INSEEC U.

TÉLÉTRAVAIL & CONFINEMENT : QUEL IMPACT SUR LES SALARIÉS ?

Partager

8.6.2020Académique

Des chercheurs de la Chaire Management et Santé au Travail de l’INP Grenoble IAE, le CERAG, l’Université Grenoble Alpes et INSEEC U. ont invité des internautes à répondre à une enquête en ligne sur le thème :

« Quelles conditions de travail et d’exercice du management en télétravail confiné ? « .

Réalisée pendant la seconde période du confinement, du 9 avril au 9 mai 2020 auprès de cadres, d’employés et de personnes appartenant à des professions intermédiaires, cette première phase d’étude – qui en comptera 2 autres – a permis de rassembler un échantillon de 1339 réponses.

Ses enseignements permettent de conclure que si le télétravail a pu être rapidement mis en place et s’est avéré efficace et source de bien-être pour certains, il a également engendré du stress pour d’autres. Ainsi, si les deux tiers des salariés expriment le souhait d’intégrer désormais une part de télétravail dans l’exercice de leur activité, le manque de lien physique a été pointé pour 61% des personnes interrogées, ainsi que l’exposition à des temps de connexion beaucoup plus longs. Il n’en reste pas moins que « le télétravail a prouvé qu’il peut constituer une brique de résilience dans le processus de transformation du travail et de l’activité productive ».

Les résultats complets de l’enquête sont disponibles sur le site : INSEEC U. Research Center

Lire l’article paru dans Focus RH : « Le confinement a révélé des capacités de télétravail sous-estimées »